D

  é

  c

  o

  d

  a

  g

  e

 

  Biologique

 

Encore récemment,   les problèmes physiques et psychiques étaient considérés comme une malchance ou  une fatalité.


Aujourd’hui, avec ce  nouveau regard,  nous pouvons dire que :

 "la maladie n'est pas le fruit du hasard"

 

Souvent, c’est la transposition au niveau de notre corps d’un conflit émotionnellement ingérable.

C’est grâce aux travaux du docteur  Hamer et sa fameuse loi d'airain que cet outil thérapeutique a vu le jour. En effet, suite à la mort subite de son fils, tué devant ses yeux, le Docteur Hamer a déclaré un cancer des testicules. Médecin chef d'un service de cancérologie en Allemagne, il s'est mis à prouver de façon méticuleuse que le lien entre la mort de son fils et son cancer n'était pas une utopie. Il en est arrivé à la conclusion que chaque conflit correspond à une zone du cerveau bien précise qui, lui, correspond à un organe.

Mais cela n'est pas suffisant, il faut ajouter le ressenti de la personne lors de l'évènement psycho affectif qu'elle va vivre. En effet, autant de personnes, autant de ressentis différents.
Aucune maladie n'est anarchique, tout est parfaitement orchestré par le cerveau afin de donner du temps à la personne pour trouver le moyen de se guérir. Le cerveau, s'occupe avant tout de la survie de l'individu, et non pas de ses états d'âme, de ses émotions. Il est le patron du corps et fait en sorte que l'être vivant puisse le rester pour la minute qui suit. Pensez-vous à respirer, digérer ? Non, c'est le cerveau qui s'en occupe,  comme il va s'occuper de la survie de la personne confrontée à un état de choc émotionnel important,  en déléguant au corps le choc psycho affectif, c'est ce que l'on appelle "somatiser".

Ainsi les fonctions du cerveau restantes alertes la personne qui peut continuer à survivre.

En résumé: Conflit DHS =  1 ressenti = 1 zone du cerveau  =  1 organe

En consultation, 5 phases sont misent en place :

1.    Identification du type de ressenti responsable du déclanchement de la pathologie. (aide précieuse du Physio Scan)

2.    Anamnèse pertinente et précise pour essayer de retrouver le ou les évènements traumatisants ayant pu provoquer le ou les ressentis.

3.    Reconnaissance intime par le patient du lien ressentis/maladie.

1.    Accompagnement du patient  pour résoudre le traumatisme  « responsable »  (utilisation ou non de l’hypnose).

 

Comprendre comment tout le sens personnel d'une "mal a dit" peut contribuer à la guérison.

Et c'est ainsi que l'on passe de l'état de survie à la Vie.